Aller au contenu principal

Première victoire au Samyn

Première victoire au Samyn

Et de une ! Wanty-Groupe Gobert a décroché sa toute première victoire de l’année 2017 ce mercredi sur le GP Samyn (1.1). Après avoir maîtrisé la pluie et le vent, Guillaume Van Keirsbulck a couronné en beauté la journée des WGG-boys pour la rentrée en Wallonie. L’équipe s’est mise en évidence dès le départ, avec Kevin Van Melsen qui a fait le forcing pour créer l’échappée et qui a ensuite résisté longuement au peloton. 

Une fois le final entamé, Guillaume a assumé le poids de la course pour finalement s’imposer dans un sprint à deux face au Luxembourgeois Alex Kirsch. Backaert complète la journée parfaite avec une 5ème place. Van Keirsbulck s’empare du coup de la tête de la Napoleon Games Cup, dont la seconde manche sera disputée ce dimanche sur la Johan Museeuw Classic Dwars door West-Vlaanderen (1.1). 

Guillaume Van Keirsbulck :

« Après avoir eu froid le week-end dernier, j’avais décidé de m’habiller chaudement pour le Samyn. C’était vraiment usant, car il faisait froid. Dans le final, je ne savais pas jauger mon adversaire. J’ai tenté d’accélérer à quelques reprises, mais à chaque fois il reprenait mon sillage. Alors j’ai décidé d’attendre qu’il lance le sprint et je suis parvenu à le remonter. 

Ma dernière victoire datait de 2014, donc lever les bras à nouveau fait plaisir. Je n’ai pas toujours eu facile, avec des soucis de santé qui m’ont longtemps éloigné du vélo. Je n’ai jamais retrouvé mon meilleur niveau. Et puis j’étais dans un groupe où je devais toujours rouler pour un leader, me sacrifier en premier. Chez Wanty-Groupe Gobert, je reçois plus de responsabilités. Je préfère être le leader, c’est plus agréable de pouvoir gagner soi-même. J’étais face à une année vérité, j’ai démontré qu’il ne fallait pas m’oublier trop vite.

C’est bon pour l’ambiance, mais aussi pour le moral. J’ai de bonnes sensations, mais je ne suis pas encore à 100%. Je veux prolonger sur ma lancée, car j’ai encore de nombreuses épreuves cochées dans mon agenda. Lors du week-end d’ouverture, j’étais bien mais j’ai commis quelques imprécisions. Parfois, j’étais mal placé. Ce dimanche, je me présenterai sur Dwars door West-Vlaanderen. Puis je partirai en stage avec l’équipe à Benidorm pour préparer la suite. Je reprendrai sur la Nokere Koerse puis Dwars door Vlaanderen et le programme des classiques. Dès que je recevrai l’opportunité de gagner, je la saisirai. »

 

Hilaire Van der Schueren (directeur sportif) :

« Quelle journée ! On en avait besoin, sinon le stress commence à monter et on attend la première victoire. Maintenant, on l’a empochée. C’est parfait ! On repart pour la suivante.

Guillaume était l’homme le plus fort du jour. Il l’a montré, peut-être même trop. Quand on l’a embauché, j’ai entendu beaucoup de critiques. Pourquoi le prenait-on ? Maintenant, on a la réponse : on a gagné l’ouverture en Wallonie. C’est important pour l’équipe, surtout la manière dont il l’a fait.

La victoire revient à toute l’équipe. Tout le monde a travaillé pour lui, et on lui a permis de retrouver son meilleur niveau. On ne le qualifiait pas de meilleur espoir de Belgique pour rien. Pour la suite, on misera sur lui mais on a vu que Backaert était fort. Et si Kreder ne crève pas, il sprinte encore pour la quatrième ou la cinquième place. »